Je revenais d’être allé faire une course et subitement j’entends des froissements d’ailes. Je lève la tête et je vois tous ces pigeons en plein centre ville. Ce n’est qu’alors que je prends conscience qu’en fait il n’y a quasiment aucun bruit, à quelques dizaines de mètres de la gare Lille Flandres, vers 16h, à une heure habituelle de trafic d’automobiles, de bus…La nature regagne vite le terrain perdu. En tous cas, c’est ce que j’ai envie de croire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s