ILS ONT LA PAROLE, par Céline Plunian

« Nos chercheurs se retrouvent au cœur de l’actualité »

Entretien par téléphone avec Cédric Bouquet, directeur de la communication de l’Institut Pasteur de Lille. Le ton est chaleureux et on le remercie d’avoir pris le temps de répondre à quelques questions en cette période de crise sanitaire, qui place l’Institut Pasteur de Lille sous le feu des projecteurs. Retour sur les paroles d’un communicant.

En quoi la crise sanitaire du Covid-19 a changé votre façon de communiquer à l’Institut Pasteur de Lille ?

Cédric Bouquet : « La crise a surtout changé ma façon de manager et de voir mon rôle de manager. Tout le service de communication est en télétravail : les rapports avec l’équipe ont changé. Pour répondre aux questions du public et de la presse, nous avons créé un site internet en seulement deux jours. Le confinement lié à la crise a modifié le fonctionnement et repères entre les membres de l’équipe, mais aussi entre les autres services. En ‘temps normal’ une communication sur un travail de recherche demande de nombreux aller-retours avec les chercheurs. En situation de crise, et notamment sur nos projets COVID, tout est plus rapide et plus actif : je constate une vraie mobilisation et une vraie réactivité de chacun. Cette crise nous touche tous : il faut apprendre à rassurer sur la crise en externe et à gérer les problèmes liés à cette même crise en interne ».

Qu’est-ce que ça fait de se retrouver au cœur du sujet, en tant que centre de recherche ?

CB :  » L’institut Pasteur de Lille, et en particulier les équipes de recherche Centre d’Infection et d’Immunité, travaille depuis des années sur les coronavirus. Cependant, à côté de sujets de recherches contre la grippe, la tuberculose, Alzheimer, le diabète ou les cancers, ces sujets sur les coronavirus étaient des travaux traités dans l’ombre. Pour les chercheurs, c’est nouveau et il a fallu les aider car ils se retrouvent au cœur de l’actualité : il faut à la fois poursuivre son travail de recherche et répondre aux journalistes. Il faut aussi savoir répondre aux « fake news ». Le site Internet (voir le site de l’Institut Pasteur de Lille sur la mobilisation contre le coronavirus) a été pensé comme cela. Mais cette crise bouleverse les repères de chacun ».

Qu’est-ce que cette crise va changer pour l’Institut Pasteur de Lille ?

CB : « Je pense que cette crise et la mise en avant des chercheurs et soignants valorisent et éduquent sur ces métiers. Ça permet d’expliquer le temps de la recherche, son fonctionnement, sa rigueur,  avec la mise en avant des experts scientifiques. Ça donne aussi du crédit à la science en montrant que oui, la science, c’est long, compliqué mais la finalité est belle, car humaniste !  » 

Un commentaire sur « Ils ont la parole : rencontre avec Cédric Bouquet, directeur de la communication de l’Institut Pasteur de Lille »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s