Comment faire des portraits de familles compte-tenu des mesures de distanciation sociale ? Au delà de la période actuelle que l’on vit, la famille peut apparaître comme un refuge, « une valeur sure » en quelque sorte. Avec le télé-travail qui s’instaure et l’école à la maison, la famille se retrouve sous le même toit en permanence, toute la journée. Dans le même temps, mon agence de presse cherchait des sujets « positifs ». J’ai donc profité de l’occasion pour faire une série de portraits à distance de familles confinées.

J’ai choisi la rue Gouno,d près de mon studio, car elle a la particularité de rassembler des maisons toutes différentes, avec un jardinet sur le devant ce qui me donnait un peu de recul. J’ai donc portraitisé les familles de ces habitations selon le même dispositif ; sur le perron ou à proximité immédiate de leur porte d’entrée. Je pouvais ainsi les photographier depuis la rue, en respectant les mesures de distanciation sociale. J’ai bien conscience que le confinement peut être vécu de façon différente selon l’endroit où l’on habite et le type de logement. Mon objectif n’est cependant pas de dresser une image exhaustive du confinement mais au delà du parti pris, un portrait posé n’est jamais anodin…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s