NOTRE SAGA DE L’ÉTÉ : « Quoi de neuf sous la Covid ? »

Texte : Céline Plunian / Photo : Laurent Mayeux

Rencontre avec Jacques-Yves Hennebel, metteur en scène de l’expression, écrivain et comédien indépendant : « Le confinement a réveillé en moi une forme de spontanéité : j’ai été boosté »

Le spectacle vivant et une crise sanitaire doublée d’un confinement, ce n’est pas particulièrement compatible. Et ce n’est pas Jacques-Yves Hennebel qui nous dira le contraire. Metteur en scène de l’expression, écrivain et comédien sur les planches et en entreprise indépendant, il a fait du spectacle vivant son affaire. Depuis quelques années, il met aussi en scène la troupe de la Bouquinerie du Sart à Villeneuve d’Ascq. Cependant, ce n’est pas parce qu’on s’éloigne des planches contraint et forcé que ne naissent pas de beaux – et nouveaux – projets. C’est par téléphone que nous avons échangé avec Jacques-Yves Hennebel en direct de l’île de Noirmoutier.

Céline Plunian : Qu’est-ce que la crise du Covid-19 – et le confinement – a bouleversé pour vous ?

Jacques-Yves Hennebel : Je ne cache pas que j’ai été chamboulé par la crise sanitaire. Du jour au lendemain, tout s’est arrêté. En tant qu’indépendant, je n’aurai pas pu m’en sortir sans l’aide de l’État. Cependant, ça a été l’occasion pour moi de me reconcentrer sur la mise en scène de la personne autour du thème « voix et présence ». Le confinement a réveillé en moi une forme de spontanéité : j’ai été boosté et j’ai sauté bien des étapes dans mes projets.

On va plus vite aux choses et à l’essentiel, on se fait confiance.

CP : Et personnellement ?

J-YH : J’ai eu envie de planter, de mettre les mains dans la terre, de faire des choses concrètes. Je me suis mis à la permaculture et ça me fait un bien fou. J’espère garder cela à l’avenir. J’ai mis plus de nature et de spirituel dans ma vie.

CP : Quelles initiatives ont été prises pour affronter cette crise inédite ?

J-YH : Pendant le confinement, j’ai créé ma chaîne de podcasts sur Soundcloud, une série d’enregistrements de différentes histoires courtes, qui se destinaient à toutes les personnes dans l’incapacité de bouger de chez elles comme les résidents des EHPAD. Voyager tout en restant immobile : c’est un projet que j’avais en tête depuis un bon moment. Ça m’a fait penser aux années radio libre des années 80. J’ai reçu beaucoup de retours et d’encouragements venus de toute la France, et de l’étranger aussi. Alors, je continue l’aventure.

Le podcast, c’est un mode de communication qui emmène par les oreilles tout en rendant fécond l’imaginaire des auditeurs.

À distance, j’ai participé à des formations et des animations très créatives avec l’association Créa-France. Nous étions un petit cercle qui ne nous connaissions pas en vrai, mais nous avons créé de vrais liens. Nous avons proposé une animation à destination d’une centaine de personnes sur le thème « comment rêver le monde de demain ? ». Ce thème en lien avec l’anniversaire de la mort de Léonard de Vinci résonnait aussi très bien avec les évènements actuels.

CP : Comment envisagez-vous la reprise ?

J-YH : J’ai déjà repris les animations en entreprise. Dernièrement, j’ai animé un séminaire atypique au cœur d’un champ de huit hectares sur le thème « donner le champ libre à votre singularité ». Pendant une matinée, j’ai proposé à chacun de se remettre en lien avec la nature, de déclamer ce qu’il avait écrit sur la gratitude de ce qu’il était, de mettre en scène leurs poèmes… C’était une belle expérience. Et chuchoter ou « gueuler » dans la nature, ça fait du bien.

CP : Et demain, qu’est-ce que ça va changer pour vous ?

J-YH : Étonnement, j’ai gagné davantage de confiance en moi et en l’avenir. Je me suis rendu compte que je pouvais continuer à développer mes interventions en présentiel et à distance. Et demain, pourquoi ne pas partager mon temps entre l’île de Noirmoutier et les Hauts-de-France, tisser des liens ici et là-bas, avoir une ouverture sur d’autres choses et d’autres lieux ? J’ai aussi beaucoup de demandes de théâtre. Bref, je suis assez optimiste.

Un avenir aussi ensoleillé que le temps de Noirmoutier ce jour-là.

Retrouvez les podcasts de Jacques-Yves Hennebel : www.soundcloud.com/jacques-yveshennebel

Plus d’informations sur ses interventions sur les planches ou en entreprise : www.jacques-yveshennebel.com/fr/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s